Des épices aux vertus santé étonnantes

Les épices

Nous avons tous dans nos placards les épices phares que sont le sel et le poivre. Ce sont les épices que nous utilisons le plus quand en réalité il en existe de nombreuses autres qui peuvent nous aider à rehausser le goût de nos plats, à les colorer, à diminuer le sel ou le sucre à ajouter dans nos recettes ou même à soulager certains maux.
Vous ne le saviez peut-être pas, mais la plupart des épices sont antioxydantes, une raison supplémentaire des les mettre au menu. Petit tour d’horizon de leurs propriétés avec en prime quelques idées pour les intégrer dans vos recettes et préparations.

Le sel, un ami qui ne nous veut pas que du bien

Indispensable pour certains, le sel, en trop grande quantité est plutôt déconseillé, il peut en effet favoriser l’apparition de maladies cardio-vasculaires.L’idée n’est pas de l’éliminer complètement de notre alimentation et de nos habitudes, mais peut-être de penser parfois à le remplacer, par exemple par le gomasio, un condiment japonais à base de sésame, par une pincé de curry ou encore tout simplement par du thym,qui tous apporteront un goût supplémentaire à vos plats.

Le poivre, un ami qui aime la compagnie

Nous poivrons beaucoup et ça tombe bien puisqu’il existe toutes sortes de poivres. Le noir, le blanc et le vert sont les plus utilisés, mais il en existerait plus de quatre-vingt variétés. L’intérêt du poivre, c’est qu’associé à certaines autres épices, il fait des miracles. Il booste par exemple les effets du curcuma.
Comment l’utiliser ? Le poivre se saupoudre naturellement sur à peu près tous les plats. Dans certains, il est même l’ingrédient phare, la traditionnelle sauce au poivre notamment, mais on l’associe de plus en plus à d’autres ingrédients moins attendus comme le chocolat, dans une mousse par exemple, ou encore plus surprenant on peut aussi l’ajouter à des salades de fruits.

Le curcuma, le bel oranger

Le curcuma, qu’on appelle parfois le safran du pauvre, serait à la fois anti-inflammatoire et anti-oxydant tout particulièrement quand il est associé au poivre qui permet de mieux absorber la curcumine qu’il contient. On l’utilise ainsi beaucoup pour soulager les articulations douloureuses. En Inde, il est utilisé à la fois comme colorant naturel, comme épice et même comme conservateur alimentaire.
Comment l’utiliser ?D’abord, il est conseillé de le réduire vous-même en poudre pour éviter que sa poudre ne s’oxyde. Ensuite, on conseille de ne pas le faire frire, au risque de lui voir perdre ses propriétés. Vous pouvez l’intégrer à vos marinades, le saupoudrer sur vos gratins, toujours avec du poivre, ou encore l’ajouter à vos currys.

La badiane, la belle étoilée

La badiane est aussi appelée anis étoilé. On lui reconnaît des vertus contre la toux grasse, les maux de tête et le stress. En cuisine, elle relève les plats grâce à son fort goût anisé.
Comment l’utiliser ? Vous pouvez l’utiliser entière (elle sera plus douce) ou moulue. Elle sera délicieuse infusée dans vos desserts au lait notamment, mais vous ne pourrez pas vous en passer non plus dans vos vins chauds.

La cannelle, reine des desserts

La cannelle grâce à son goût très doux est souvent associée aux desserts, mais pas seulement. Elle a de belles propriétés antioxydantes, elle stimule le système immunitaire,aide à lutter contre la fatigue et facilite la digestion et favorise l’endormissement. Une épice magique en somme.
Comment l’utiliser ? Elle s’associe très bien à tous vos desserts à base de pomme, fera des merveilles dans vos pains d’épices, parfumera vos riz et autres semoules au lait. Vous pouvez également vous tourner vers la cuisine marocaine et tenter de réaliser des pastillas croustillantes qui mêleront délicieusement le sucré et le salé.Dans une compote elle permettra de vous faire oublier le sucre que vous n’avez pas mis.

Le gingembre

Avec des propriétés anti-inflammatoires lui-aussi, le gingembre est parfois utilisé pour lutter contre les douleurs liées à l’arthrite, mais aussi pour faciliter la digestion. Plein de vitamines, notamment de fer, de cuivre, de magnésium et de potassium, il est stimulant et énergétique. Comme le poivre et le curcuma, on conseille de l’associer à l’ail pour augmenter ses effets bénéfiques.
Comment l’utiliser ?Le gingembre se consomme sous plusieurs formes : au vinaigre pour accompagner du saumon cru, confit pour relever vos salades, frais et râpé tout simplement dans vos currys, autres plats en sauce ou légumes sautés.

Le clou de girofle, petit mais costaud

Ne vous fiez pas à sa taille, il a un goût puissant, qui, en complément de ses effets sur les maux d’estomac en fait un allié de choix dans votre cuisine. On dit aussi qu’il apaise les douleurs dentaires.
Comment l’utiliser ? Bien sûr il est indispensable dans votre pot au feu, mais vous pouvez aussi le piquer dans un oignon pour parfumer vos bouillons. On peut également le prendre en décoction en cas de mal d’estomac.

Le cumin, notre ami anti-graisses

Le cumin est un bon allié pour faciliter la digestion : il active les sécrétions du tube digestif et permet de mieux assimiler les matières grasses. Il nous aide aussi à réduire les ballonnements. Non seulement il est bon au goût, mais il est bon pour notre corps.
Comment l’utiliser ? Indispensable dans les currys, il se marie également très bien avec les carottes ou le chou-fleur, et relèvera votre houmous. Ajouté à des choux ou légumes secs, il en favorisera la digestion.

En résumé, les épices nous veulent du bien. Elles parfument ou colorent nos plats, nous permettent de moins saler, aident à la digestion pour certaines, et ont des propriétés inflammatoires pour la plupart. Sans même parler de cuisine, on peut aussi les consommer en décoction ou en tisanes. Gingembre-citron au lever, et curcuma-clous de girofles-cannelle-fenouil-cardamome-poivre pour faciliter la digestion en prévision des fêtes.
Idéalement, il faut les choisir bio, les râper ou réduire en poudre vous-mêmes et les conserver au frais et à l’abri de la lumière.
Allez, c’est décidé, on épice tout !

Vous aimerez aussi